Electroencéphalographie (EEG)

L’EEG consiste à enregistrer l’activité électrique engendrée par les cellules du cerveau. L’examen se déroule en 2 phases 

1. La phase de préparation

Le patient est allongé ou assis, un coussin installé sous la nuque.  Une pâte à base de sel et de pierre ponce est appliquée à certains endroits précis de son cuir chevelu. Des électrodes (tampons humidifiés) sont disposées et maintenues sur sa tête à l’aide d’un casque en caoutchouc souple. Ces électrodes sont reliées à un appareil d’enregistrement par des cordons. Deux électrodes collantes sont posées sur son torse pour l’enregistrement de la fréquence cardiaque.

Cette préparation dure 15 minutes environ

2.  La phase d’enregistrement

Les signaux électriques engendrés par le cerveau sont enregistrés sur un ordinateur. L’examen se déroule en grande partie les yeux fermés.  Certaines épreuves d’activation sont réalisées (ouverture et fermeture des yeux, respiration profonde, éclairs lumineux produits par une lampe). Dans le cas des EEG dit « de sieste », des enregistrements de stade de sommeil sont réalisés en complément.

 L’enregistrement dure de 20 à 30 minutes pour les EEG standard, et 60 minutes pour les EEG de sieste

L’EEG est un examen complètement indolore et ne nécessite pas d’être à jeun. Il n’est réalisé que sur prescription médicale. Il faut être détendu et surtout ne pas bouger. Il faut avoir les cheveux propres, secs et éviter le gel ou la laque. Dans le cas des EEG de sieste, des précisions sont données lors du rendez-vous pour faciliter l’endormissement pendant l’enregistrement.